Votre navigateur ne supporte pas le javascript Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS - fnrs.live
DONS | | fnrs.tv | fnrs.news | SPI |

FNRS.live : Le "monde d'après" vu par 5 chercheurs FNRS

La crise que nous traversons sonne-t-elle la fin de notre civilisation ? Ce premier FNRS.live, diffusé en direct sur la page Facebook du FNRS le 22 juin 2020, jette un œil sur le « monde d’après » dans lequel la place des chercheurs sera encore plus fondamentale. Il rassemble 5 chercheurs FNRS qui envisagent les perspectives d'avenir de notre civilisation à travers le prisme de leur domaine d'expertise.
Il fait écho au numéro 119 FNRS.news, intitulé "Apocalypse ?".

Avec

Simon Dellicour - Chargé de recherches FNRS, ULB

Simon Dellicour est épidémiologiste au Laboratoire d’Epidémiologie spatiale de l’ULB. On l’a souvent vu dans les médias dans le cadre de la pandémie de coronavirus, en raison de son expertise en épidémiologie moléculaire. Dans cette discipline, l’information génétique contenue dans les virus est exploitée pour répondre à des questions épidémiologiques. Simon Dellicour étudie en particulier les mutations survenant dans le génome des virus pour retracer l’histoire et leur dynamique de dispersion. Cette épidémie était-elle prévisible ? Allons-nous faire face à nouvelles épidémies prochainement ? Si oui, pourrons-nous les anticiper ? Parviendrons-nous à les gérer ? Autant d’enjeux évoqués avec lui.

Johan Michaux - Directeur de recherches FNRS, ULiège

Johan Michaux est directeur (et initiateur) du GeCoLAB, le laboratoire consacré aux recherches sur la biodiversité de l’ULiège. Les enjeux de la biodiversité sont bien souvent minimisés, voir ignorés. En quoi est-il important – crucial – de conserver une biodiversité ? Autrement posé : en quoi la perte de biodiversité que nous observons actuellement est-elle dangereuse ? Dans le cadre de ce premier FNRS.live, Johan Michaux aborde ces questions et fait le lien entre la perte de biodiversité et les épidémies auxquelles nous seront de plus en plus confrontés. Et tente de répondre à cette question dont nous appréhendons la réponse : est-il trop tard pour faire marche arrière ?

François Massonnet - Chercheur qualifié FNRS, UCLouvain

François Massonnet est climatologue attaché au Earth and Life Institute l’UCLouvain. Elles étaient partout dès le début de l’épidémie : les cartes montrant la présence de CO2 dans l’atmosphère et passant du rouge au vert. L’interruption des activités industrielles était présentée comme une aubaine pour la planète. Avec la reprise de ces activités, le spectre du réchauffement climatique plane à nouveau au-dessus de nos têtes… Quand on parle de réchauffement climatique, on évoque également le danger que représente le réveil de virus anciens, oubliés ou inconnus dormant sous le permafrost… Et nous fait craindre de nouvelles épidémies. Conscients de tout cela, nous le sommes. Mais cette crise du coronavirus parviendra-t-elle à favoriser l’émergence d’un élan de mobilisation citoyenne et d’actions politiques ? Ou bien n’aura-t-il s’agit que d’un sursaut temporaire ?

Estelle Cantillon - Directrice de recherches FNRS, ULB

Estelle Cantillon est chercheuse à l’ULB. Économiste, elle s’intéresse aux « marchés », qu’ils soient financiers ou non. Son métier l’a conduit à réfléchir aux conséquences économiques de cette crise sur notre société et aux aménagements à apporter, comme de nombreux autres chercheurs. Quelles sont les solutions envisagées pour entrer dans ce « monde d’après » ? Ce premier FNRS.live est l’occasion d’aborder les enjeux économiques d’une transition, qu’elle soit énergétique, écologique ou sanitaire… Une transition coûte-t-elle réellement « cher » ? En aura-t-on les moyens ? Aura-t-on le choix ? Peut-on utiliser la crise pour relancer l’économie, de manière différente, à l’échelle européenne ou mondiale ?

François Gemenne - Chercheur qualifié FNRS, ULiège

François Gemenne est directeur de l’Observatoire HUGO, première structure au monde s'intéressant aux enjeux migratoires impliqués par le changement climatique. C’est donc naturellement par ce prisme qu’il porte un regard sur le « monde d’après » dans ce premier FNRS.live. À première vue, la crise sanitaire et les flux migratoires n’entretiennent pas de relation étroite. Mais cette crise actuelle peut-elle en provoquer d’autres ? Toute crise entraîne une tendance au repli identitaire, et celle-ci ne fait pas défaut. Mais pourrait-il s’intensifier suite au retour à une économie plus locale, moins globale ? Ce même repli pourrait-il avoir des conséquences sur les politiques migratoires menées par les États ?

Retrouvez la captation du FNRS.live sur notre site FNRS.tv : www.FNRS.live (ou https://studio-mt.be/download/dir/FNRS/FNRS_Live_Covid19.mp4)
Pour plus de confort d’écoute, vous pouvez également télécharger notre podcast : (+ podcast à télécharger : https://studio-mt.be/download/dir/FNRS/FNRS_Live_Covid19.mp3)

Contact

Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS

Rue d’Egmont 5

B - 1000 Bruxelles

Tél : +32 2 504 92 11

Fax : +32 2 504 92 92

BE55 0016 0000 0044

Contactez le FNRS