OPINION | COVID-19 en Afrique : Amortir la tempête ?

Imprimer

Les experts avaient prédit des millions de morts en Afrique, mais la pandémie semble avoir un impact faible sur le continent.
Benjamin G. Dewals, Maître de recherches FNRS et chercheur en immunologie et vaccinologie à l'Université de Liège est co-auteur d'une opinion publiée dans la revue Science au sujet de la situation actuelle de la pandémie en Afrique.

"Les experts ont prédit des millions de décès dus à la COVID-19 en Afrique, car de nombreux pays du continent sont mal classés dans l'indice de développement humain du Programme des Nations unies pour le développement. Cependant, plus de 4 mois après la détection des premiers cas en Afrique, la prévalence et la mortalité sont encore faibles.

"Il n'est pas certain que l'Afrique soit réellement épargnée par des cas et des décès importants. Cependant, les différences entre l'Afrique et les pays les plus touchés en matière de fiabilité des rapports et d'enregistrement des décès, de rigueur du verrouillage, de démographie, d'aspects socioculturels, d'exposition à l'environnement, de génétique et de système immunitaire pourraient contribuer à expliquer l'expérience de COVID-19 en Afrique.

Plus d'infos...