Votre navigateur ne supporte pas le javascript Sonder la matière noire avec le boson de Brout-Englert-Higgs
DONS | |

L'actualité chercheurs

Sonder la matière noire avec le boson de Brout-Englert-Higgs

➡ Et si le boson scalaire, prédit par Brout, Englert et Higgs et découvert au grand collisionneur de hadrons (LHC) du CERN, se désintégrait parfois en particules de matière noire ? L’existence de celle-ci permettrait de rendre compte d’un apparent défaut de masse observé dans les galaxies, alors que le concept de masse est intimement lié au boson scalaire.

🇨🇭 Une équipe internationale de scientifiques dont fait partie Laurent Thomas, Collaborateur scientifique FNRS à l'ULB, a analysé les collisions de protons enregistrées jusqu’à présent par l'un des quatre grands détecteurs du LHC (Large Hadron Collider ou Grand collisionneur de hadrons, le plus puissant accélérateur de particules au monde, installé en Suisse), le détecteur CMS, en vue d’y déceler de telles désintégrations, caractérisées par un déficit d’énergie mesuré. En l’absence d’un signal, des contraintes très fortes ont pu être établies. La suite ? La préparation du redémarrage du LHC dans quelques semaines à une énergie encore inégalée et l’analyse d’un ensemble de données deux à trois fois plus grand !

L'article publié dans la revue scientifique Physical Review D