Votre navigateur ne supporte pas le javascript L'actualité chercheurs
DONS | |

L'actualité chercheurs

Félicitations à Esteban Gurzov, Liesbet Geris et Kris Laukens, lauréat(e)s de Prix remis par la Fondation AstraZeneca !

➡️ Chaque année, l’AstraZeneca Foundation se joint au FNRS et au FWO pour récompenser des travaux de recherche dans différents domaines thérapeutiques. Cette année, les lauréats ont chacun reçu un Prix de 25.000 € en soutien à leur recherche dans les domaines de la médecine régénérative, l’édition génomique et les réponses immunitaires humaines.

🔹 Catégorie "GENE EDITING AS A THERAPEUTIC APPROACH"
➡️ Esteban Gurzov
Biologiste moléculaire
Chercheur qualifié FNRS, STML, ULB - Université libre de Bruxelles

🔹 Catégorie "NEW STRATEGIES IN REGENERATIVE MEDICINE"
➡️ Liesbet Geris
Ingénieure mécanicienne et biomédicale
Professeure ordinaire, GIGA In silico medecine - Biomechanics Research Unit, Université de Liège

🔹 Catégorie "UNDERSTANDING THE HETEROGENEITY OF HUMAN IMMUNE RESPONSE TO INFECTIOUS AGENTS"
➡️ Kris Laukens
Biologiste
Professeur ordinaire, Biomina, UAntwerpen

Plus d'infos...


Réchauffement climatique : quelles sont les options ?

➡ Sur le plateau de Déclic, François Massonnet, Chercheur qualifié FNRS au Earth and Life Institute de l'UCLouvain – Université catholique de Louvain, répondait notamment à la question suivante :

❓ Que doit-on faire pour éviter le réchauffement climatique, à très court et très long terme ?
💬 "On dit toujours qu’il y a 3 solutions : atténuer, adapter ou souffrir.

📉 Ici, atténuer ce serait limiter nos émissions de gaz à effets de serre mais on sait que le résultat, on le verra dans assez longtemps. Ca dépend de la vitesse à laquelle on met tout ça en œuvre, mais si on arrive aux objectifs de Paris et qu’on arrive aussi à stabiliser nos émissions, c’est-à-dire arriver à un 0 net en 2050. En fait les températures commencent à baisser sitôt que les émissions sont nulles. La relation est bien connue donc au plus vite on y arrive, au mieux c’est.

🌵 L’adaptation, c’est parvenir à anticiper les prochaines vagues de chaleur. Ça a été mentionné qu’on a ici un pré-conditionnement, on a des sols qui sont extrêmement secs. Cela ne dit rien sur le fait qu’on va avoir une vague de chaleur en juillet mais si une vague de chaleur se produit, elle va être d’autant plus forte qu’il ne va pas y avoir d’humidité à évaporer des sols et les températures vont rester très chaudes. On n’a pas ce tampon énergétique, un peu comme de l’eau sur le bras qui nous donne un sentiment de froid quand on sort de la piscine, on a un sol déjà complètement sec et donc des températures d’autant plus chaudes. Il existe des outils pour faire de la prévision saisonnière. Les prévisions pour l’été, de manière consensuelle selon les modèles prévoient des anomalies positives et donc un été assez chaud. On dispose d’un arsenal de réactions, la climatisation, l’hydratation des personnes âgées, mais on ne développe cela que devant le fait accompli.

🤐 La troisième option, si on ne fait rien, c’est attendre que ça passe mais ça peut durer encore très longtemps."

Plus d'infos sur rtbf.be...


"Avec Twitter, les risques de manipulation sont importants"

➡ Un grand entretien de "Le 1 hebdo" avec Antoinette Rouvroy, Chercheuse qualifiée FNRS au Namur Digital Institute (NADI) de l'Université de Namur.

Plus d'infos...


Une valse stellaire à 4 temps

➡ Une publication récente publiée dans Nature Astronomy et dont Dimitri Pourbaix, Maître de recherches FNRS à l'Institut d'Astronomie et d'Astrophysique de l'ULB - Université libre de Bruxelles, décédé en novembre 2021, était co-auteur.

🔭 Un système composé de quatre étoiles liées gravitationnellement a été suivi par spectroscopie pendant plusieurs années. Ce système quadruple est instable et les simulations de son évolution future montrent que, à terme, les étoiles pourront entrer en collision, ce qui est susceptible de produire une supernova thermonucléaire.

💫 L'évolution de tels systèmes quadruples stellaires représente donc une nouvelle voie pour expliquer les observations de supernovae.

Dimitri Pourbaix était Licencié en Informatique et Docteur en Sciences de l'ULiège. D'abord Collaborateur scientifique FNRS à l'ULB à partir de 2000, il est devenu chercheur permanent FNRS à partir de 2005 et avait obtenu la promotion de Maître de recherches FNRS en 2008.

➕ La publication scientifique, parue dans Nature Astronomy : https://www.nature.com/articles/s41550-022-01664-5

Plus d'infos sur actus.ulb.be...


Le moment de la récompense est important dans l'apprentissage moteur

➡️ Une publication scientifique parue dans iScience et à laquelle ont contribué deux chercheurs de l'Institute Of NeuroScience (IONS) de l'UCLouvain – Université catholique de Louvain établit que le moment de la récompense affecte la dynamique et la consolidation de l'apprentissage moteur :

🔹 Pierre Vassiliadis, Boursier FRIA-FNRS
🔹 Gérard Derosière, Collaborateur scientifique FNRS

🎁 Le moment de la récompense, c'est-à-dire le délai après lequel la récompense est délivrée suite à une action, est connu pour influencer fortement l'apprentissage par renforcement.

🕗 Les auteurs de l'article se sont demandé si le moment de la récompense pouvait également moduler la façon dont on apprend et consolide de nouvelles compétences motrices.

🦵 Chez 60 participants en bonne santé, ils ont constaté que le fait de retarder de quelques secondes la remise de la récompense influençait l'apprentissage moteur. En effet, l'entraînement avec un court délai de récompense (1 s) a induit des améliorations continues de la performance, tandis qu'un long délai de récompense (6 s) a conduit à des taux d'apprentissage initialement élevés, suivis d'un plateau précoce dans la courbe d'apprentissage et d'une performance plus faible à la fin de l'entraînement.

😴 Les participants qui ont appris la compétence avec un long délai de récompense ont également présenté une consolidation réduite de la mémoire pendant la nuit. Dans l'ensemble, leurs données montrent que le moment de la récompense affecte la dynamique et la consolidation de l'apprentissage moteur, un résultat qui pourrait être exploité dans de futurs programmes de réhabilitation.

Plus d'infos...