Votre navigateur ne supporte pas le javascript L'actualité chercheurs
DONS | |

L'actualité chercheurs

Vers un exode forcé des Arméniens du Haut-Karabakh ?

➡ Dans l'article qu'elle vient de publier dans The Conversation, Anita Khachaturova, Boursière FRESH FNRS Cevipol Université Libre de Bruxelles, revient sur la situation dans le Haut-Karabakh.
➡ Depuis le 12 décembre 2022, les 120 000 habitants du Haut-Karabakh (ou Artsakh selon la terminologie arménienne), enclave arménienne située à l’intérieur de l’Azerbaïdjan mais échappant partiellement à son contrôle, sont coupés du reste du monde.
➡ À travers le déploiement de prétendus éco-activistes, Bakou bloque le corridor de Latchine, unique route reliant le Haut-Karabakh à l’Arménie.
➡ Seuls les voitures du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et les convois des forces de maintien de la paix russes sont autorisés à emprunter la route, ce qui permet d’assurer un degré minimal d’approvisionnement de l’enclave.
➡ Malgré les appels toujours plus nombreux à débloquer la route, lancés notamment par le Parlement européen et appuyés dorénavant par une ordonnance de la Cour internationale de Justice de La Haye, Bakou ne semble nullement décidé à lever le blocus.
➡ Une situation humanitaire critique : l’économie est quasiment à l’arrêt et les écoles restent fermées la plupart du temps. Quant aux hôpitaux, ils ne sont plus en mesure de fonctionner normalement, ce qui met en péril le système de santé déjà saturé du Haut-Karabakh.

Lire tout l'article dans The Conversation...


The puzzle of human consciousness: An Interview with Steven Laureys

➡ The Human Brain Project aims to put in place a cutting-edge research infrastructure that will allow scientific and industrial researchers to advance our knowledge in the fields of neuroscience, computing, and brain-related medicine
➡ Check out the latest episode of the Human Brain Project Podcast!
➡ In this episode: Steven Laureys, Director of the Coma Science Group at the Université de Liège, and Research Director FNRS.
➡ He speaks about his research on consciousness, his early fascination with the human mind, and the importance of mindfulness.

➕ Link to the podcast : https://www.youtube.com/watch?v=djDElu2s-zA


Foire du Livre de Bruxelles

L'Académie royale de Belgique participera à la La Foire du Livre de Bruxelles du 30 mars au 2 avril 2023. Une occasion de découvrir les publications des éditions de l'Académie sur le stand 233.
📆 30.03 > 02.04
📍 Tour & Taxis


Sexualité des papillons

➡ Ce samedi, une des invitées de l'émission "Les Eclaireurs" sur La Première - RTBF était Caroline Nieberding, Promotrice PDR FNRS, Prof. en Ecologie terrestre au Earth and Life Institute de l’ UCLouvain – Université catholique de Louvain, responsable de l'équipe "Biodiversité, Ecologie et Evolution".
➡ Une de ses récentes recherches porte sur des papillons qui adaptent leurs préférences sexuelles en fonction des partenaires disponibles dans leur environnement social, mais dont le comportement, acquis par apprentissage, pourrait être menacé par le réchauffement climatique.

En savoir plus...
Ecouter l'émission sur Auvio...


Les cours d’eau et rivières de la Cordillère des Andes points chauds des émissions de gaz à effet de serre

➡ Des chercheurs de l’Université de Liège, dont Alberto Borges, Directeur de recherches FNRS, viennent de mener une nouvelle étude scientifique.
➡ Elle montre que les cours d'eau des montagnes andines contribuent à hauteur de 35 % et 72 % aux émissions fluviales de dioxyde de carbone (CO2) et de méthane (CH4) à l'échelle du bassin de l'Amazone, le plus grand fleuve de la planète.
➡ Les rivières et les fleuves contribuent de manière substantielle aux émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2) et de méthane (CH4).
➡ Le fleuve Amazone, le plus grand de la planète, joue un rôle important dans les émissions de gaz à effet de serre (GES) d'origine fluviale.
➡ Alberto Borges explique : «Il s'agit du plus grand fleuve de la planète en termes de débit d'eau douce. On parle d’un débit de 6 600 kilomètres cubes d’eau par an. C’est aussi le plus grand bassin hydrographique avec 6 300 000 km2 de superficie, ce qui est comparable à la taille des États-Unis qui est de 9 834 000 km². Par ailleurs, le fleuve Amazone draine la plus grande forêt tropicale de la planète, ce qui fournit aux rivières de grandes quantités de carbone organique transformé par les microbes en CO2 et CH4, puis émis par les eaux de surface dans l'atmosphère. »
➡ Cette étude fait l’objet d’une publication dans la revue Communications Earth & Environment.

En savoir plus...