Votre navigateur ne supporte pas le javascript Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS - News recherche sur le Coronavirus
DONS | | fnrs.tv | fnrs.news | SPI |

News recherche sur le Coronavirus

La recherche dans la bataille contre le Coronavirus

Retourner aux urnes après la crise, une bonne idée ?

Réponse de Christoph Niessen, Boursier #FRESH (#FNRS) en sciences politiques et sociales à l'UCLouvain – Université catholique de Louvain et l'Université de Namur.

Un article récent, paru dans Le Monde, mentionnait qu'en Allemagne, la CDU était montée de 26 à 36% d'intentions de vote dans un sondage. Partant de cet exemple, et l'adaptant au contexte belge, le chercheur analyse l'éventualité de nouvelles élections fédérales dans l'immédiat après-crise pour de débloquer la situation politique.

"Est-ce que les citoyens ont tendance à se retourner vers les partis traditionnels en cette période de crise sanitaire ? Sur base des chiffres actuels, on ne peut pas l'affirmer avec certitude.

"Si on devait assister à une montée des partis traditionnels dans les mois à venir, serait-ce une bonne justification pour de nouvelles élections fédérales ? D'un point de vue instrumental, peut-être. D'un point de vue démocratique, non. Mais il y a une autre bonne raison pour des élections anticipées après la crise : faute d'accord entre les partis sur un gouvernement stable, cela permettrait aux citoyen·ne·s d'exprimer leur opinion sur la gestion politique du pays depuis les dernières élections.

"Pour adresser la question de la polarisation politique de notre société, une réflexion plus fondamentale sur notre système fédéral et démocratique est nécessaire."

Plus d'infos sur LeVif.be...


#Coronavirus - L’appel Crédits Urgents de Recherche est clôturé

Premier axe d'un double appel décidé par le Conseil d'Administration du #FNRS pour soutenir la recherche fondamentale dans la lutte contre le coronavirus, les CUR sont des crédits de financement de projets en cours.
L’appel s'est clôturé et les octrois seront annoncés au début du mois de juin.
 

 


Peut-on "booster" notre système immunitaire pour être mieux armé contre le Covid-19 ?

La réponse de Charles Pilette, Spécialiste post-doctorant #FNRS et responsable du pôle de recherche en pneumologie et immunologie des muqueuses de l'IREC à l'UCLouvain – Université catholique de Louvain.

"Quand on rencontre le virus, il est impossible de savoir comment on va réagir tant il y a de facteurs qui entrent en jeu (certains facteurs de risque émergent, comme l'obésité ou les maladies cardiaques, alors que l'asthme - et son traitement - est plutôt protecteur).

"Lorsque l'on pourra faire à grande échelle les tests d'immunité, les personnes qui auront un résultat positif (anticorps IgG) seront probablement protégées pour un certain temps à déterminer. Nous n'avons encore aucune donnée à ce sujet. (...)

"À ce stade, le plus honnête est de dire que l'on ne sait strictement rien de ce que l'on pourrait ou devrait faire pour renforcer son système immunitaire vis-à-vis de ce virus, comme c'est d'ailleurs le cas pour beaucoup d'autres infections."

Plus d'infos sur LaLibre.be...

 


Isabelle Ferreras, Maître de recherches #FNRS, UCLouvain est l'invitée de CQFD ce 4 mai à 18h30 sur LaPremière RTBF

"Cette crise permet de prendre la mesure du dévouement de nombreuses personnes au travail et qui donnent le meilleur d'eux-mêmes, pour que nous puissions tout simplement survivre [...] Aujourd'hui, il y a une reconnaissance du travail qui est fondamental, et un appel à plus de justice redistributive, plus de revalorisation salariale. Il est évident qu'il va falloir revaloriser ce qu'on a considéré comme des fonctions subalternes avec des bas salaires, alors que nous sommes absolument dépendants de ces fonctions".

Plus d'infos sur RTBF.be...


Un "passeport immunitaire" pour accompagner le déconfinement : comment ça marcherait ? Est-ce que ça serait fiable ?

Gouvernements et organisations à travers le monde réfléchissent à l’utilisation de ce type de passeport, alors que plusieurs pays se préparent à alléger les restrictions de mouvements imposées pour endiguer la pandémie de coronavirus.

Un tel passeport permettrait aux personnes déjà infectées et guéries de pouvoir reprendre des activités quasiment normales.

Une idée aux effets pervers selon Eric Muraille, Maître de recherches FNRS et immunologiste à l'ULB - Université libre de Bruxelles, favorable à une stratégie de doubles tests pour sortir de l’épidémie de coronavirus.

Plus d'infos sur RTBF.be...


Contact

Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS

Rue d’Egmont 5

B - 1000 Bruxelles

Tél : +32 2 504 92 11

Fax : +32 2 504 92 92

BE55 0016 0000 0044

Contactez le FNRS