Votre navigateur ne supporte pas le javascript Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS - News recherche sur le Coronavirus
DONS | | fnrs.tv | fnrs.news | SPI |

News recherche sur le Coronavirus

La recherche dans la bataille contre le Coronavirus

"On essaye de comprendre la géographie de la propagation de maladies telles que la COVID-19"

Interview de Marius Gilbert sur ses recherches en tant que chef du Laboratoire d'épidémiologie spatiale (SpELL) de l'ULB - Université libre de Bruxelles et Directeur de recherches FNRS alors qu'il vient d'annoncer son retrait de la Celeval (Cellule d'évaluation fédérale).

Retrouvez toutes nos vidéos sur www.fnrs.tv.
Voir la vidéo...


PUBLICATION SCIENTIFIQUE | L'impact du COVID-19 sur l'électroencéphalographie en psychiatrie

Salvatore Campanella, Maître de recherche FNRS à l' ULB - Université libre de Bruxelles​ et au CHU Brugmann​, vient de publier un article portant sur l'impact de la pandémie de COVID-19, tant dans la pratique clinique qu'en recherche, sur l'utilisation de l'électroencéphalographie en psychiatrie.
Il a rassemblé les avis et expériences de confrères de plusieurs pays, ainsi que les recommandations d'un panel international d'experts pour l'application sécurisée de l'EEG, pendant et après la pandémie.

Plus d'infos...


IN MEDIA | Vaccin contre le COVID-19 : quels risques et quelles garanties ?

Eric Muraille, Maître de recherches FNRS et immunologiste à l'ULB - Université libre de Bruxelles, et Jean-Michel Dogné, Professeur à l'UNamur et promoteur d'un Projet de recherche thématique - Maladies cardiovasculaires, font le point.
« Si un problème survient avec un de ces vaccins, ça va augmenter l’hésitation vaccinale. Des entreprises ont d’ailleurs demandé un partage des risques avec certains Etats parce qu’on leur mettait la pression pour qu’elles accélèrent la procédure. On est dans une logique vicieuse : on octroie des aides importantes aux entreprises et, en cas de problème, c’est aussi le public qui paiera », prévient Eric Muraille.

Plus d'infos sur plus.lesoir.be...


OPINION | COVID-19 en Afrique : Amortir la tempête ?

Les experts avaient prédit des millions de morts en Afrique, mais la pandémie semble avoir un impact faible sur le continent.
Benjamin G. Dewals, Maître de recherches FNRS et chercheur en immunologie et vaccinologie à l'Université de Liège est co-auteur d'une opinion publiée dans la revue Science au sujet de la situation actuelle de la pandémie en Afrique.

"Les experts ont prédit des millions de décès dus à la COVID-19 en Afrique, car de nombreux pays du continent sont mal classés dans l'indice de développement humain du Programme des Nations unies pour le développement. Cependant, plus de 4 mois après la détection des premiers cas en Afrique, la prévalence et la mortalité sont encore faibles.

"Il n'est pas certain que l'Afrique soit réellement épargnée par des cas et des décès importants. Cependant, les différences entre l'Afrique et les pays les plus touchés en matière de fiabilité des rapports et d'enregistrement des décès, de rigueur du verrouillage, de démographie, d'aspects socioculturels, d'exposition à l'environnement, de génétique et de système immunitaire pourraient contribuer à expliquer l'expérience de COVID-19 en Afrique.

Plus d'infos...


INFO COVID-19 | Risques liés aux évènements thrombotiques chez les patients atteints de la COVID-19

La Société belge de thrombose hémostase (BSTH) - dont Cécile Oury, Directrice de recherche FNRS à l'Université de Liège est la présidente - et 70 autres organisations au niveau international rassemblées au sein de l'International Society on Thrombosis and Haemostasis (ISTH) ont contribué à la rédaction d’un message important à faire passer auprès de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Ce message concerne le risque important d’évènements thrombotiques chez les patients atteints de COVID-19, lesquels sont une cause majeure de décès ou de morbidité.

La BSTH demande demande une action urgente de la part de l'OMS : de nouvelles recherches ont montré que les patients qui sont hospitalisés avec COVID-19 ont un risque élevé de former des caillots sanguins invalidants ou mortels (sinon connue sous le nom de thrombo-embolie veineuse ou MTEV). Elle demande à l'OMS de soutenir une approche systémique de la TEV à l'échelle mondiale.

La MTEV est une affection dans laquelle un caillot sanguin se forme le plus souvent dans les veines profondes de la jambe, de l'aine ou du bras (connue sous le nom de thrombose veineuse profonde, TVP) et se déplace dans la circulation, se logeant dans les poumons (connue sous le nom d'embolie pulmonaire, EP). Ensemble, la TVP et l'EP sont connues sous le nom de MTEV - une maladie dangereuse et potentiellement mortelle.

Le texte de l'ISTH, cosigné par la BSTH : https://bsth.be/application/files/6315/9532/9553/CM_COVID_19_VTE_Consensus_Statement_14_July_Final_7.13.20.pdf 


Contact

Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS

Rue d’Egmont 5

B - 1000 Bruxelles

Tél : +32 2 504 92 11

Fax : +32 2 504 92 92

BE55 0016 0000 0044

Contactez le FNRS